SAMEDI 27 JANVIER 2018 14 heures 30 Salle des Synodes - Palais des Archevêques NARBONNE ASSEMBLEE GENERALE Malgré un temps à ne pas mettre un chien dehors et un défaut d’affichage dans la presse locale, nos adhérents sont venus nombreux écouter nos intervenants et participer aux débats. Notre ami Laurent BROUCAS a évoqué une opération de sondages subaquatiques menée durant l’été 2017 au Cap Cros, près de PORT VENDRES, sur une épave romaine redécouverte en 2016. Madame NURIA ROVIRA, Maître de Conférence  à l'université Paul Valéry de Montpellier nous a  conquis en nous proposant un sujet rarement  abordé  : "Des fruits autochtones et exotiques  en Narbonnaise: les données carpologiques  du Clos de la Lombarde et d'autres sites  languedociens".     En nous faisant découvrir  la carpologie qui étudie les graines et les fruits découverts dans un contexte archéologique, elle nous a permis d’approcher au plus près l’environnement et  la vie quotidienne des femmes et des hommes qui nous ont précédés, il y a environ deux mille ans, dans notre ville et habitaient les riches domus que nous essayons de préserver. Après le rapport moral et d’activité présenté par notre président, Monsieur Yves PENET, adjoint au Maire délégué à la culture et au patrimoine, assurait l'association de l’entier soutien de la Municipalité. Il réaffirmait la volonté de la Municipalité de voir le Clos de la Lombarde intégrer la sphère d'activités du futur MuRéNA. Mais s'agissant de ce musée régional, il précisait que rien n'était encore décidé quant à la forme juridique que devrait adopter l'organisme qui sera chargé de la gestion de l'établissement. De ce fait, ni la place qu'y tiendra la Ville de NARBONNE, ni la forme que revêtira sa participation n’étaient arrêtées. De plus fort, la date d'ouverture du MuRéNA n'est même pas encore prévisible, de grands retards ayant été pris, en particulier s'agissant du déménagement des collections de l'actuel musée archéologique. En conséquence de quoi, à ce jour, la Municipalité ignore tout des intentions de la Région concernant le Clos de la Lombarde. Il acceptait le principe d'une réunion tripartite NARBONNE/GRAND NARBONNE/ASSOCIATION. La traditionnelle galette des rois clôturait l’Assemblée Générale