Nous ne savons rien de ses décors muraux qui ont complètement disparu. Mais eu  égard à la qualité des peintures de la pièce A, ils devaient être à la mesure de la  fortune du propriétaire de la maison.  En revanche, une grande partie du  pavement a échappé au  récupérateurs de matériaux et nous  est parvenue. Il nous donne une idée de  l’organisation de la pièce divisée en  deux parties.  L’entrée était dallée de plaques de losanges en schiste noir et calcaire blanc. L’espace de réception était bordé d’un pavement de schiste sur lequel étaient disposés les lits des convives. La partie centrale était faite d’un tapis de carreaux de marbres polychromes. Ces marbres provenaient des provinces les plus lointaines de l’Empire dont ils affirmaient l’étendue tout en affichant la prospérité du maître des lieux. Cette salle à manger ou Triclinium (pièce F) est la pièce principale de cette domus. D’une surface de 87 m², elle est située dans l’axe du jardin sur lequel elle s’ouvrait.